CNRS
En Fr

Partenaires


Coordonnées

  • Centre d'Etudes Himalayennes
    UPR 299 - CNRS
  • Campus Condorcet
  • Bâtiment de recherche Sud
  • 5, cours des Humanités
  • 93300 Aubervilliers
  • France
  • Tel : 01 88 12 11 03
  • himalaya[at]cnrs.fr
  •  
  • Venir nous voir
  • Intranet
  •  



Accueil > À noter > Activités

Séminaire CEH – jeudi 12 décembre 2019

*le séminaire est annulé
de 10h30 à 12h30, avec la participation de Fabien Provost, jeune docteur en ethnologie et membre associé du CEH

 
 
 
 
Sur le Campus Condorcet, Bâtiment de recherche Sud, 5 cours des Humanités, 93300 Aubervilliers

Salle 5111 au 5ème étage

 

Anthropologie de l’expertise médico-légale en Inde du Nord
 
 
Résumé

Alors que de nombreux travaux s’intéressent à l’expertise médico-légale à partir de son rôle dans la délibération judiciaire, peu d’études portent sur l’articulation de la médecine et du droit dans le quotidien des experts. Pourtant, déposer au tribunal ne constitue qu’un aspect parmi d’autres des activités des médecins légistes. Comprendre comment ceux-ci mettent en œuvre l’interface entre la médecine et le droit implique donc de s’éloigner du tribunal pour se pencher sur la pratique quotidienne de l’expertise à l’hôpital. Dans cette optique, mon travail de thèse s’est intéressé à la médecine légale à partir d’une enquête ethnographique menée sur un an dans trois morgues hospitalières d’Inde du Nord, ainsi que sur l’étude d’archives judiciaires. Il s’appuie sur des études de cas constituées à partir de l’analyse des interactions entre médecins et policiers ou membres des familles, des temps d’examen des corps et des stratégies de rédaction des rapports médico-légaux. Tout en resituant la médecine légale indienne dans son contexte historique, sociologique et institutionnel, ce travail, au croisement d’une anthropologie médicale et d’une anthropologie du droit, a pour but d’établir comment les médecins légistes comprennent les cas médico-légaux, rédigent leurs rapports et agissent sur le réel.